L’Aloe Vera pour la peau

L’Aloe Vera est connue depuis des millénaires pour ses multiples vertus grâce à sa composition chimique très riche, offrant 250 constituants dont des vitamines (A,B, C et E), des minéraux (zinc, cuivre, fer), des sucres (glocose, mannose, cellulose), des lipides et des glycoprotéines.

Mais qu’en est-il pour la peau ?

soins-de-la-peau-aloe-vera

Régénération

L’Aloe Vera favorise les renouvellement de la peau par prolifération des kératinocytes (principales cellules constituant l’épiderme) et la synthèse du collagène de type I (principale glycoprotéine de structure du derme).
Elle possède, d’autre part, des propriétés antiseptiques sur les bactéries et les champignons. Tous ces effets contribuent à une bonne régénération de la peau mais également à une bonne cicatrisation.

Hydratation

La richesse en polysaccharides de l’Aloe Vera lui confère un fort pouvoir hydratant et une bonne pénétration dans l’épiderme. Une bonne hydratation de la peau retarde le vieillissement cutané.
Une étude portant sur 6 groupes de 6 adultes volontaires sur une période de 3 semaines a évalué les effets hydratants de 6 formulations cosmétiques. Cette étude montre que les formulations contenant de l’Aloe vera donnent de meilleurs résultats observables et mesurables que ceux qui n’en contiennent pas*.


*Pharmacognosy Res 2 (3), 146-51, 2010

Apaisant

Du fait de ses actions anti-inflammatoire et analgésique, l’Aloe Vera est très utilisée sur des brûlures et des piqûres d’insectes, d’orties ou de méduses.
Une étude randomisée en double aveugle contre pacebo sur 40 personnes volontaires sur un érythème provoqué par les UV montre que le gel d’Aloe Vera réduit significativement l’érythème après 48 heures**.


**Pharmacognosy.Physiol 21 (2), 106-10, 2008

L’éclat de la peau

Les nutriments essentiels pour la peau

La peau, comme chacune des parties de notre corps, a des besoins spécifiques en nutriments.
Petit récapitulatif des nutriments indispensables pour une belle peau :

puce La vitamine A favorise le renouvellement cellulaire, assurant ainsi la présence de cellules plus jeunes en surface de la peau pour un teint plus frais
puce La vitamine C, la vitamine E et les béta-carotènes sont d’excellents anti-oxydants, ils assurent une première protection contre les effets néfastes des rayonnements UV du soleil, y compris le vieillissement cutané. La vitamine C favorise également la production de collagène dans le derme
puce La vitamine B3 participe à la synthèse de la kératine, pour de beaux cheveux et une couche cornée saine
puce Les oligo-éléments interviennent dans la prévention du vieillissement cutané, la pigmentation de la peau, la communication entre les cellules, ou encore l’oxydation
puce Les acides gras essentiels (oméga 3 et oméga 6) sont des constituants essentiels des membranes cellulaires de la peau et lui assurent ainsi une bonne hydratation et une bonne résisatance

La peau est constituée de la superposition de plusieurs couches

Couches de la peauL’hypoderme, constitué essentiellement de cellules graisseuses, les adipocytes, protège le corps des chocs et des variations de température.
Le derme, richement irrigué par les vaisseaux sanguins, assure l’alimentation de l’épiderme en eau et en nutriments variés. c’est dans cette couche que se trouvent les glandes sudoripares qui sécrètent la sueur et assurent l’hydratation de la peau en surface.
L’épiderme, quant à lui représente la couche la plus externe de la peau. A sa surface se trouve la couche cornée, constituée de cellules aplaties et kératinisées (c’est-à-dire durcies pas la kératine) qui n’ont plus de noyau. Elle représente une véritable armure contre les agressions extérieures.
Le reste de l’épiderme est constitué de cellules plus conventionnelles. On y trouve de nombreux nerfs, qui assurent notre sens du toucher, ainsi que les racines des poiles et des cheveux.
C’est également dans cette couche que se situent les glandes sébacées qui sécrètent le sébum.

Bien s’alimenter : le premier geste beauté

La peau est un organe à part entière qui bénéficie des aliments et nutriments que l’on fournit à notre organisme. Son éclat et sa vitalité sont directement liés à ses conditions nutritionnelles en environnementales.

L’importance de bien s’hydrater

On sait parfaitement reconnaître à l’oeil nu une peau déshydratées par un défaut d’apport hydrique ou une peau « asphyxiée » par le tabac.
Nous avons besoin d’un apport hydrique sinon des signes de déshydratation peuvent apparaître et notamment en période sèche.

Les fluctuations alimentaires peuvent aussi se voir au niveau cutané. Ainsi, qui n’a pas quelques imperfections cutanées ou le teint brouillé au lendemain d’un repas un peu chargé ?

Un teint clair est le résultat d’une bonne hygiène de vie régulière

puce D’une part, avec une alimentation équilibrée comprenant tous les aliments et nutriments dont nous avons besoin et en éliminant graisses et sucres inutiles. Des compléments alimentaires spécifiques sont souvent bénéfiques.
puce D’autre part, avec un apport hydrique suffisant sous toutes ses formes (eau, thé, jus de plantes)
puce L’activité physique est, bien sûr, bénéfique

Inline